Marie Luce Greven, Hypnothérapeute à Lille
36 rue d'Inkermann, 59000 Lille
06 65 77 48 05
Du Mardi au Vendredi de 8h à 20h.
 
Marie Luce Greven, Hypnothérapeute à Lille

Les enfants et l'hypnose

" Faire de l’hypnose avec un enfant c’est jouer à un moment où on ne penserait pas le faire. "

L’hypnose est un  état naturel que nous utilisons régulièrement inconsciemment pour nous « échapper ». Ces états où nous sommes absorbés, immergés  dans nos pensées au sein de notre imaginaire sont appelés dans transes hypnotiques.

Ces univers que les adultes pénètrent régulièrement sans trop y prêter attention, sont créés quasi quotidiennement par les enfants dans le but de vivre « autre chose ».

 

Ce « autre chose » pouvant servir  à rendre merveilleux un moment, un instant  ou  servir à résoudre un problème. Quand nos petits se mettent en scène dans des mondes sortis tout droit de leur imaginaire ou lorsqu’ils  jouent  avec  des  poupées, des petits soldats ou encore des dinosaures en créant tout un univers irréel mais complexe, ils sont bel et bien en hypnose. Ils sont déconnectés de la réalité qui les entoure, mais ils sont connectes à leur réalité, ils sont dans leur monde. Un monde vraiment  merveilleux où tout est possible et  où tout se résout…

Y a-t-il plus belle et plus sécurisante protection qu’un monde imaginaire? Et surtout, quelle protection est plus efficace que son propre monde imaginaire?

Pourquoi les enfants sont-ils (plus) facilement hypnotisables ?

Plus l’imagination est  fertile plus l’accès à l’inconscient est facilité, car c’est bel et bien par le biais de l’inconscient que les changements souhaités s’opèreront.

Les enfants sont donc par définition d’excellents sujets pour l’hypnose,  ils sont souvent ouvert, curieux et  prompt à essayer quelque chose de nouveau. Les enfants n’étant pas enclins à remettre en question le processus hypnotique, les résultats seront rapides.

 A contrario des adultes qui peuvent être méfiants, réticents ou même réfractaires à l’hypnose car disposant « d’années de conditionnement » derrière eux. Cela ne signifie nullement  que les adultes  réticents ne peuvent pas être hypnotisés, mais que cela prendra peut-être plus de temps.

A partir de quel âge peut-on faire de l’hypnothérapie avec un enfant ?

En règle générale on estime que  l’hypnose est recommandée à partir de l’âge de 6 ans. En réalité cela dépend avant tout de la maturité de l’enfant.  Ce qui est important, c’est que l’enfant soit en mesure d’exprimer  son envie de changer, à partir du moment où il est capable de verbaliser son ressenti. Ainsi, il est tout à fait envisageable  de faire une séance d’hypnose à un enfant de 3 ans, capable de dire qu’il “a peur” lorsqu’il va se coucher. Les « outils »utilisés par l’hypnothérapeute varieront en fonction de l’âge de l’enfant, comptes, bulles de savon….

Comment les enfants vivent-ils une séance d’hypnose ?

La capacité d’attention d’un enfant est bien plus réduite que celle d’un adolescent ou qu’un adulte. La durée  de la  séance d’hypnose sera donc réduite et les techniques utilisées adaptées à l’âge de l’enfant, la durée  moyenne d’un enfant de 6 ans ne dépasse pas 30 minutes. Les enfants vivent la séance de manière très ludique, pour eux c’est un jeu et doit leur apparaitre comme tel. Un enfant  rentre très vite en hypnose mais en sort tout aussi rapidement. A l’opposé, un adulte aura plus de mal à entrer en hypnose mais une fois qu’il en a compris « l’intérêt », il n’a plus trop envie d’en revenir.

Les enfants ont plus souvent tendance à garder les yeux ouverts sous hypnose, ce qui n’a pas grande importance  avec eux l’hypnose  est dynamique et  parfois remuante.

Doit-on emmener de force son enfant ?

Comme pour toutes séances il est indispensable et impératif d’avoir l’adhésion pleine et entière du sujet. Les parents doivent donc veiller à ce que l’enfant vienne participer à une séance d’hypnose de son plein gré et non contre sa volonté. Le choix doit être donné à l’enfant, sans quoi il n’y aura aucun résultat probant.

Et les parents?

Pas toujours évident, pour les parents d’accepter de laisser son enfant seul pendant la séance et dans les mains d’un inconnu. Il est compréhensible que la perspective de ne pas savoir exactement ce qu’il s’y passe puisse être source d’angoisse et de questionnement. Plus l’enfant est jeune plus le thérapeute veillera  à inclure les parents dans le processus, en les invitant  en début de séance, car ce sont eux qui côtoient l’enfant au quotidien et qui peuvent témoigner des problématiques ainsi que des changements survenus après une séance ». Les informations apportées par les parents sont donc cruciaux, les parents sont les yeux et les oreilles, de l’hypnothérapeute.

Une séance d’hypnose avec un public adolescent

L’adolescence est un moment très particulier de la vie, un moment où l’enfant se construit dans l’opposition et le conflit.

L’adolescent n’est que très rarement  demandeur, cela répond généralement à la démarche de leurs parents. L’adolescent n’a pas dans la grande majorité des cas   envie de se livrer,  de parler, par peur d’un jugement ou par pudeur. Dans un monde virtuel il se sent libre. Cette liberté lui permet de transformer des choses, de se ressourcer dans un jardin secret qu’il n’est pas tenus de partager ensuite si il préfère le garder pour lui. Cela lui permet ainsi de travailler ses problèmes sans passer par le récit.

L'hypnose dans quel cas ?

  • Manifestations somatiques sans origine physiologique
  • Enurésie (l’enfant fait pipi au lit ou dans ses vêtements à un âge avancé)
  • Difficultés d’endormissement
  • Cauchemars, terreurs nocturnes
  • Troubles de l’apprentissage
  • Difficultés scolaires, phobie scolaire
  • Difficulté à se concentrer
  • Les troubles de l’élocution (bégaiement, etc.)
  • Séparation des parents et/ou Garde alternée
  • Troubles du comportement (hyperactivité, retrait, agressivité, colère, tristesse…)
  • Difficultés relationnelles, manque de confiance et d’affirmation de soi
  • Anxiété, stress

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.